Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/10/2011

À propos du drame du lycée de Béziers (suite)

communiqué :
 
Béziers, le 19 octobre 2011

 

A Monsieur le Recteur de l’académie de Montpellier
s/c de M. le Proviseur de la cité scolaire Jean Moulin, Béziers

 

 

Monsieur le Recteur,

 

            Nous avons, au mois de septembre, demandé et obtenu une audience au sujet de la situation préoccupante de la cité scolaire Jean Moulin. Reçue dans les délais les plus brefs, notre délégation a certes pu exposer des éléments objectifs et concrets qui ont permis un diagnostic partagé, précis et très alarmant de nos conditions de rentrée.

 

            La situation de la cité scolaire est donc connue, mais aucune mesure n’a été prise sur le terrain. L’acte de notre collègue nous a tous plongés dans un état de vive émotion, de tension extrême et de colère.

 

            Nous regrettons de ne pas vous avoir rencontré dans ce moment de crise. A la veille de reprendre les élèves, les personnels font un constat terrible : celui de leur désarroi face à un tel traumatisme. Nous tenons à cet égard à remercier chaleureusement l’ensemble des bénévoles qui sont intervenus dans le cadre de la cellule psychologique.

 

            Nous demandons unanimement l’ouverture d’une enquête administrative sur les circonstances de ce drame,  car nous ne pouvons nous satisfaire des explications fournies par nos autorités de tutelle.

 

            Cet événement d’une extrême violence a amplifié de nombreux questionnements, et en a suscité d’autres, au sujet de nos conditions de travail, et au sujet de la manière dont les personnels de l’Education Nationale ne sont ni entendus, ni aidés, ni suivis lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans l’exercice de leurs missions, de plus en plus lourdes et complexes.

 

            La multitude des témoignages que nous recevons de nombreux établissements de France, nous montrent que nous sommes dans la même situation. La parole est en train de se libérer sur le malaise enseignant : écoutez-la !

 

 

Nous sollicitons une audience dans les plus brefs délais pour entendre nos attentes parmi lesquelles :
·         Mettre en place une médecine du travail adaptée ;
·         Restituer les moyens perdus depuis cinq ans ;
·         Adapter les moyens aux besoins et aux spécificités de chaque établissement, en concertation avec les personnels.

 

FAITES NOUS CONFIANCE !

 

 

 Veuillez agréer, M. le Recteur, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

 

Les personnels de la cité scolaire Jean Moulin, Béziers.

 

Les commentaires sont fermés.