Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/10/2011

Gaz de schiste: rassemblement dimanche 23 à Barjac

lu sur :

http://www.mediaterranee.com/2152011-gaz-et-huile-de-schiste-deux-rassemblements-pour-labrogation-de-tous-les-permis.html

Gaz et huile de schiste: deux rassemblements pour l'abrogation de tous les permis

La vigilance et la mobilisation sont toujours de mises pour les collectifs citoyens opposés à l'exploitation du gaz et de l'huile de schiste. Deux rassemblements sont organisés ce dimanche 23 octobre. L'un dans le sud de la France, à Barjac, dans le Gard (Languedoc-Roussillon). Et l'autre dans le nord, à Ferté-sous-Jouarre, dans la Seine-et-Marne (Ile-de-France).

Si ces rassemblements se veulent festifs, suite à la publication au Journal Officiel du 13 octobre, de l'abrogation de trois permis d'exploitation du gaz de schiste détenus par Schepbach et Total (1), les opposants au gaz de schiste poursuivent leur mobilisation en demandant l'annulation des 61 autres permis restants : les garanties du gouvernement qui leur a promis d'étudier très attentivement chaque demande de travaux qui serait présentée pour respecter la loi du 13 juillet 2011 interdisant l'exploitation du schiste par fracturation hydraulique, ne leur suffisent pas.

Les dangers de la fracturation hydraulique

« La seule méthode rentable pour extraire le gaz et le pétrole (huile) de schiste est la fracturation hydraulique, même si les industriels changent son nom, souligne les collectifs « Gaz et Huile de Schiste Non Merci ». Extrêmement polluante, elle utilise d’énormes quantités d’eau, mélangée à du sable, et d’adjuvants chimiques, injectée dans les puits à très haute pression. Les risques de graves pollutions de l’eau, de l’air et des sols sont avérés. La loi adoptée le 13 juillet 2011 interdit le recours à la fracturation hydraulique, mais elle ne met pas en œuvre les garanties permettant de nous protéger effectivement des risques sanitaires et écologiques. Les lobbys pétroliers restent convaincus de pouvoir exploiter la roche mère ».

Ainsi, pour ce qui concerne les collectifs du Gard et de l'Ardèche, organisateurs du rassemblement de Barjac, les inquiétudes sont grandes quant aux permis toujours en cours. Ceux d'ici (« Plaine d’Ales », du « Bassin d’Ales », de « Navacelle » et de « Nîmes »), comme ceux d'ailleurs. Ils le manifesteront tout au long de la journée de dimanche, qui commencera dès 12h30 avec le partage du repas, en vue du grand rassemblement de 14h00 et des interventions données par les collectifs et les élus dès 15h. La journée se terminera ensuite en musique, avec de nombreuses animations.

N.E

(1). à Nant, dans l'Aveyron (Midi-Pyrénées), à Montélimar, dans la Drôme, et Villeneuve-de-Berg, en Archèche (Rhône-Alpes).

Plus de renseignements sur le site : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article159

Commentaires

Nous devons combattre absolument les forces du mal, elles sont inscrites dans chacune des sociétés decidées de ravager notre environnement.
Je ne les laisserais pas s'installer sur nos terres ,je suis prêt à sacrifier beaucoup pour la bonne cause!

A bon entendeur

Écrit par : gauthe | 22/10/2011

Les commentaires sont fermés.