Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/04/2012

À quoi sert l'argent public dans la région ?

Un exemple, lu sur: 

http://www.midilibre.fr/2012/04/14/languedoc-roussillon-un-toit-a-casablanca-quel-cout-quel-rapport,486359.php

Les entrepreneurs régionaux disposent de locaux mis à leur disposition par la Région au cœur de la métropole marocaine. Et une de plus ! Après Shanghai, Londres, New York et Bruxelles, le Languedoc-Roussillon vient d’ouvrir une nouvelle ambassade. A Casablanca cette fois ....

EXTRAIT :

..."Quel coût ? Quel rapport ?

Dotée de trois agents marocains et d’un directeur français - Bernard Goemine, ancien chef de cabinet du recteur -, la maison du Languedoc-Roussillon au Maroc devrait coûter 700 000 € par an en fonctionnement (location des locaux, salaires et activités).

Au total, Shanghai, New York, Londres et Casablanca, les quatre maisons confiées à Sud de France Développement (Bruxelles est gérée par la direction des relations internationales de la Région), mobilisent un budget annuel de 3,5 millions d’euros abondé à hauteur de 84 % par de l’argent public.

Du côté du gestionnaire, on met en avant le rôle de ces maisons dans l’augmentation des parts de marché à l’exportation des entreprises régionales. On explique ainsi qu’en Chine, le Languedoc- Roussillon est devenu la deuxième région exportatrice de France pour les vins, qu’à ce jour 1 245 importateurs auraient été fidélisés à la marque Sud de France et que 5 000 prescripteurs chinois ont été formés aux crus régionaux. Pour Londres où la maison est ouverte depuis 2008, on avance le chiffre de 2 000 professionnels inscrits sur la base de données. À New York, l’année dernière, près de 300 entreprises régionales auraient été mises en relation avec 560 opérateurs américains."...

-----------

Donc, si je comprends bien, on donne des coûts mais pas des rapports !

Des indications sur des "importateurs", des "prescripteurs", des "inscrits" (lecteurs) sur des bases de données, mais rien sur les répercussions économiques locales en terme de montants d'importations.

C'est sans doute cher payé par les contribuables locaux pour les retombées attendues !

Les commentaires sont fermés.