Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/04/2012

Rigolo !

lu sur :

http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/eva-joly-guide-decapante-d-un-sarko-tour-dans-les-hauts-de-seine-18-04-2012-1452808_324.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20120419

Le "Sarko-tour" d'Eva Joly

La candidate d'Europe Écologie-Les Verts a organisé une tournée en bus pour le moins étonnante mercredi matin.

"C'est ici que beaucoup d'hommes politiques passaient, selon des témoins, prendre des enveloppes." Postée devant la maison des Bettencourt à Neuilly, Eva Joly a offert mercredi à la presse un "Sarko-tour" en bus qui s'est achevé à la Commission nationale des comptes de campagne.

"Nous sommes ici au coeur du système. Dans cette rue, il n'y a que les bonnes qui paient des impôts, pour ainsi dire", lance la candidate écologiste, très en pointe depuis plusieurs jours sur le financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. "Neuilly, c'est 60 000 habitants, 19 % des membres du gouvernement en sont originaires", assure-t-elle, à la manière d'une guide touristique, à quelques encablures du domicile de Martin Bouygues.

Passage obligé au Fouquet's

Micro en main, Eva Joly a commencé la visite sur l'île de la Jatte, au 41, rue Vital-Bouhot, et égrène les chiffres concernant l'achat de l'appartement de Nicolas Sarkozy, revendu depuis. Un appartement "acquis à un prix qui est sous-évalué quelque part entre 13 et 30 %", explique-t-elle d'abord. "5,4 millions de francs. Comment est-ce que Nicolas Sarkozy l'a payé ? C'est une question très simple", poursuit l'ancienne magistrate. "Il y a un gap aujourd'hui inexpliqué de près de 2 millions de francs", dit-elle. "Nicolas Sarkozy doit, avant la fin de cette campagne, mettre sur la table le contrat de prêt qui lui a permis d'acquérir cet appartement !" réclame-t-elle.

Après un passage obligé au Fouquet's, où Eva Joly prend plaisir à citer quelques noms des "vingt amis du Fouquet's décorés de la Légion d'honneur depuis 2007", le bus fait un crochet à proximité du Crillon, place de la Concorde. L'actualité a en effet ajouté cette étape supplémentaire au "Sarko-tour", où une cinquantaine de membres du Premier Cercle, le club des donateurs les plus généreux de l'UMP, ont déjeuné dimanche selon Le Canard enchaîné. Un rendez-vous dont le parti majoritaire a formellement démenti être à l'origine.

Terminus à la Commission nationale des comptes de campagne, où la candidate dépose une demande de publication de l'intégralité des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, y compris les rapports intermédiaires entre la commission et l'équipe de campagne du candidat. "C'est important d'y regarder de près", affirme-t-elle.

Les commentaires sont fermés.