Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/06/2013

Retour sur la mission en Chine de Georges Frêche et de ses « amis »

 lu sur :

http://anticor11.org/?p=7566

Le Passager Mystère de PEKIN EXPRESS est… Adjointe au Maire de Narbonne !

Décidément, on pourrait croire qu’en matière de communication, la ville de Narbonne a passé un marché avec la chaîne TV M6 !

Après l’émission CAPITAL, la plainte de la ville de Narbonne contre M6, la plainte de L’association de défense des Administrés, des Usagers et des Contribuables contre Gilles GAUER (l’avocat de Narbonne contre M6) pour recel de délit de favoritisme, c’est maintenant le voyage en CHINE de Marie-Claude Eglessies, Maire Adjointe, qui  participe à la notoriété de Narbonne au delà de notre département.

Rappelez-vous, l’association DAUC,  par l’intermédiaire de son avocat, Maître Olivier TAOUMI n’a pas hésité comme nous vous l’avions annoncé le 30 mai 2013 ( http://antico, r11.org/?p=7533 ) de déposer plainte pour délit de favoritisme et recel  de délit de favoritisme suite au rapport des Magistrats de la CRC qui ont eux même saisi le Procureur de la République de Montpellier.

Cette plainte vise essentiellement Christian BOURQUIN, notre Président de région ainsi que son ami Pascal PROVENCEL président de la société de communication Sens Inédit et un cabinet d’avocat dont Gilles GAUER (qui représente la ville de Narbonne dans sa plainte contre CAPITAL) fait parti.

Mais cette plainte qui concerne l’ensemble des contribuables de la région, risque une fois de plus d’être suivie avec une attention toute particulière par les Narbonnais.

En effet, le parquet de Montpellier qui, d’après nos informations s’apprêterait à ouvrir une enquête préliminaire, sera amené à examiner avec attention plusieurs griefs révélés par les Magistrats de la CRC  contenus dans la plainte de l’association DAUC et en particulier :

La mission  en Chine de Georges Frêche et de ses « amis ».

Cette plainte est déposée sous le chef de « Soustraction de biens publics et détournement de fonds publics »

Les éléments que nous avons pu nous procurer sont assez édifiants !

En octobre 2010, le rapport de la CRC et la plainte font état d’un voyage du 3 au 20 octobre 2010 du Président et d’un Vice Président de la région, accompagnés « d’invités » avec une prise en charge par la collectivité régionale de 103 320,37€.

La région, selon les Magistrats n’a pas apporté d’explication sur la présence d’invités ni sur leur qualité.

Néanmoins, la chambre a pu déterminer qu’il s’agissait de personnes extérieures à la collectivité, invitées à titre gracieux.

Dans les pièces de ce dossier, de nombreuses anomalies et discordances dans les prix et les prestations, entre les devis, factures, dates et délibération initiale ont été mises en évidence par les Magistrats.

« Les factures de l’intégralité de la prestation débutant le 12 octobre pour se terminer le 20, sont toutes enregistrées à la date du 12…Les nuitées des 17,18 et 19 octobre ne figurent pas et aucun billet de transport et d’hébergement n’est annexé…le tout ayant coûté plus de 103 320,73€…. »

Cette mission, avait été autorisé par une délibération en date du 28 septembre 2012 (qui a notre connaissance) n’était pas nominative et donc, de ce fait déjà,  illégale au regard des décisions du Conseil d’Etat.

Cette plainte demande à ce que ces « invités »:

« …soient entendus afin d’expliquer les motifs de leur présence à cette mission aux frais du contribuable Languedocien. Ces avantages financiers et matériels consentis à une ou des personnalités qui ne manquent pas de ressources constituent une utilisation illicite des ressources régionales. l’ensemble des faits constituent des délits punissables par la loi »

Louis NICOLLIN, passager de ce voyage en Chine, est expressément désigné par la plainte, mais il ne serait pas surprenant que des explications soient aussi demandées par les enquêteurs aux 3 ou 4 autres « passagers mystère »

http://www.lepoint.fr/politique/languedoc-roussillon-le-successeur-de-georges-freche-accable-par-la-cour-des-comptes-04-06-2013-1676185_20.php

A Narbonne, au moins une « invitée »  n’est pas « mystère ».

C’est Marie-Claude Eglessies, Maire Adjointe déléguée au tourisme qui en 2011, avait reconnu être l’une des « invitée »  de ce voyage financé par le contribuable Languedocien pour répondre aux interrogations de Marie-Claude SULTAN, adhérente d’Anticor.

A ce moment là, l’Adjointe au Maire de Narbonne, expliquait selon le quotidien l’Indépendant, que son voyage « était réfléchi de manière plus intelligente et professionnelle… et servira la notoriété de Narbonne sur les 10 prochaines années. »

A l’évidence, c’est réussi, ce voyage en CHINE tout comme les activités du cabinet d’avocat de la ville contre l’émission CAPITAL servent  la notoriété de Narbonne ! 

http://www.lindependant.fr/2011/07/26/chinoiseries-politiques,45452.php

A deux reprises, Marie-Claude Sultan (NN) s’est, ces dernières semaines, interrogé sur l’intérêt d’un voyage en Chine de Marie-Claude Eglessies, maire adjointe déléguée au tourisme. Deux fois c’est trop, et l’élue réagit.

Elle explique : « L’intérêt du voyage à Shanghaï en octobre 2010 n’était pas de ramener basiquement et ponctuellement des cars entiers de touristes chinois mais surtout de s’inscrire dans une dynamique régionale de lobbying touristique à l’étranger dans laquelle Narbonne a jusque-là été toujours oubliée ou mise à l’écart. Ce déplacement était donc réfléchi de manière plus intelligente et professionnelle. Pour tester certes un nouveau marché en plein essor avec un gros pouvoir d’achat pour ceux qui voyagent, mais surtout prouver aux partenaires institutionnels touristiques que Narbonne existe avec un potentiel touristique remarquable et qu’elle a, à juste titre, de l’ambition et un esprit d’ouverture à l’international ».

« Cibler circuits et produits packagés »

Au premier trimestre 2011, l’élue précise que

« Narbonne a accueilli pour la première fois 2 éductours de professionnels dont une délégation de chinois, hongkongais, taïwanais, et un groupe de 13 journalistes et agents de voyages chinois. Le but affiché est de voir inscrire notre destination dans les circuits et produits packagés proposés par les Tours opérators asiatiques. Plus concrètement, depuis que nous nous rendons sur des opérations grand public ou professionnelles, le nombre de nos accueils presse/tours opérators a explosé (lire par ailleurs). Quand on est professionnel du tourisme on sait que les retombées d’une opération de promotion ne se comptent pas en jours, mais en mois voir en années… C’est un vrai travail de prospection, de négociation à long terme : ce qui est mis en place aujourd’hui servira la notoriété de Narbonne sur les 10 prochaines années ! Ça s’appelle de la communication et de la promotion touristique, mais seuls les professionnels du tourisme peuvent faire cette analyse et mettre en oeuvre les actions nécessaires pour offrir à Narbonne la place qu’elle mérite de vraie destination de vacances en direction des publics du monde entier»  

Les commentaires sont fermés.