Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/11/2014

L'Agglorieuse et ses ennuis avec les personnalités locales

les surlignages sont de moi

à lire sur MEDIAPART :

 

PAR DAN ISRAEL

extrait ;

L’hebdo et son avocat s’interrogent sur la personnalité de la présidente de la cour d’appel ayant jugé leur cas (avec deux assesseurs). D’une part, elle est connue comme étant plutôt sévère. À tel point qu’en février 2012, les avocats du Gard et du Vaucluse s’étaient tous mis en grève pour protester contre la dureté de ses jugements et de ceux d’un de ses confrères. Mais surtout, il apparaît queL’Agglorieuse était loin d’être inconnue pour la magistrate avant qu’elle ne juge l’affaire. L’hebdomadaire lui avait en effet consacré un de ses articles ironiques au moment de la grève des avocats, en donnant son nom. Ce qu’elle n’aurait pas apprécié, si l’on en croit le témoignage du journaliste auteur des articles sur la grève et sur Garzillo. Dans une attestation toute récente, il raconte que, lors d’un mariage à l’été 2012, la magistrate l’a « “agressé” verbalement, au moment de l’apéritif, sur le bord de la piscine du restaurant ». Elle lui aurait reproché le ton de l'article de 2012 et le fait de l’avoir citée nommément.

Le compagnon de la juge n’est pas non plus un inconnu pour le journal, puisqu’il s’agit de l’ancien directeur départemental de la police nationale, membre d’un club regroupant des personnalités de Montpellier, et candidat aux dernières élections municipales sur la liste socialiste perdante. Ces trois titres lui ont valu d’être cité plusieurs fois par L’Agglorieuse, et pas toujours de façon élogieuse.

De là à contester l’impartialité de la décision rendue, il n’y a qu’un pas, que l’hebdo compte franchir.« Nous nous sommes déjà pourvus en cassation, mais nous allons aussi saisir le Conseil supérieur de la magistrature de ces faits », annonce son avocat. En attendant, une soirée de soutien est organisée lundi 26 novembre.

Les commentaires sont fermés.