Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2015

Article 49-3 : "déni de démocratie"- Appel à une grève nationale -

 

Article 49-3 : "déni de démocratie"- Appel à une grève nationale -

à lire sur :

"Le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, nombre de dispositions de la loi Macron aggravent la situation des salariés." Lire 

 

----------------

sur le même sujet, sur MEDIAPART :

Loi Macron: coup de massue au parlement

PAR YANNICK SANCHEZ

Après deux jours de conflit entre les députés frondeurs et le gouvernement, l'exécutif a choisi la voie de l'article 49-3 pour éviter tout risque de vote contre la loi Macron. Un conseil des ministres a été convoqué en urgence à l’Élysée dans l'après-midi. Les dissensions au sein du PS témoignent d'une profonde crise à gauche.

 

PAR STÉPHANE ALLIÈS

En dégainant son 49-3 pour faire voter la loi Macron, Manuel Valls cherche à afficher son autorité sur une majorité en capilotade, mais aussi sur l’exécutif, à mille lieues de l’esprit de compromis dont se prévaut François Hollande. Problème, son orientation reste minoritaire dans son camp.

 

PAR FRANÇOIS BONNET

Le recours au 49-3 est le symbole politique de l’autoritarisme des faibles. Depuis les attentats de Paris, le pouvoir veut croire en « un esprit du 11-Janvier ». Il s'agit en fait d'une fuite en avant solitaire, dans laquelle l'instrumentalisation de la « guerre contre le terrorisme » permet de faire taire toute interrogation.

 

PAR MATHILDE MATHIEU

Rarement un gouvernement de gauche a utilisé le « 49-3 » pour forcer la main de sa majorité. François Hollande lui-même a qualifié cette procédure, qui permet à l'exécutif de passer en force à l'Assemblée nationale, de « déni de démocratie ». Mais c'était en 2006.

 

Les commentaires sont fermés.