Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2015

Sivens : les agriculteurs de la FNSEA s'attaquent aux Zadistes

communiqué :


 Bonjour à toutes et tous,
 Les pros-barrage sont passés à l'action et sont en train de tout casser à la ZAD du Testet...

Pour celles et ceux qui peuvent se rendre sur place...
 Faîtes circuler ce message !
 Merci
 Michèle-Chr

sur le même sujet :

Les agriculteurs pro-barrage vont bloquer Sivens dès lundi

 

27/02/2015

Contre le délit d'opinion, tous à Lodève SAMEDI 28 FÉVRIER À 10H !

En France en 2015, il serait interdit de porter une chemise affichant "BDS"

(Boycott Désinvestissement Sanction , contre l'occupation de la Palestine par les sionistes ?)

communiqué :

répression contre BDS…

IL AFFICHE LE TEE SHIRT BDS FRANCE SUR SON STAND DE LEGUMES BIO ET LES POLICIERS MUNICIPAUX LE MENACENT DE POURSUITES POUR « INCITATION A LA HAINE RACIALE » !

Jeudi 26 février 2015

cropped-cid_4cd94a48-5313-4cff-b974-5b58691c803dMariano Pusceddu paysan Bio depuis plus de 25 ans et membre de la Confédération Paysanne est bien connu dans la région de Lodève et dans le département où il tient son stand de légumes bio. Solidaire des paysans palestiniens qui luttent pour leur terre il a établit des relations directes avec certains d’entre eux qu’il a reçus et à qui il a envoyé des graines.

Installé dans la commune d’Octon à côté du Salagou et proche de la ville de Lodève il tient un stand de vente de sa production de fruits et légumes tous les samedi sur le marché de Lodève et les mercredi à Clermont-l’Hérault.

Depuis cet été il suspend à son parasol deux tee shirts de la Campagne BDS France qui mentionne recto : « Justice en Palestine » et au verso : « Boycott Israël apartheid».

Samedi 21 février, qu’elle n’a pas été sa surprise quand les policiers municipaux de la ville de Lodève sont venus lui demander de retirer le tee shirt et l’on menacé de verbalisation « pour incitation à la haine raciale » et ajouté que le règlement des marchés interdit toute expression politique. Immédiatement plusieurs clients et passants se sont attroupés indignés par ce type de menace et d’interdiction et les policiers sont partis sans qu’il ait enlevé le tee shirt.

Le mercredi suivant, 25 février, ce sont les gendarmes qui sont venus sur le marché de Clermont l’Hérault constater la présence des tee shirts et qui lui ont dit, un peu gênés, que c’était à la demande de la mairie de Lodève.

Mariano est profondément choqué choqué par ces interventions. D’une part il se sent insulté qu’on ose prétendre que sa solidarité avec les paysans palestiniens et son soutien à la Palestine constituent un acte « d’incitation à la haine raciale » et d’autre part il est abasourdi et très inquiet par telle offensive contre la liberté d’expression par ceux-là même qui en font le fondement de la démocratie. Y aurait-il deux poids deux mesures dans la liberté d’expression ?

Heureusement, Mariano, membre de la Confédération Paysanne, militant respecté pour son humanisme a déjà reçu de nombreux témoignages de solidarité et samedi 28 février prochain de nombreuses personnes viendront au marché lui témoigner leur soutien. En effet une telle plainte ou tout autre poursuite de ce type pourrait avoir pour effet de lui interdire l’accès aux marchés qui sont ses seules sources de revenus !

On ne peut que s’interroger sur les buts de cette interprétation du BDS comme « incitation à la haine raciale ».

TOUTES ET TOUS AU MARCHÉ DE LODÈVE

SAMEDI 28 FÉVRIER À 10H AU STAND DE MARIANO ET MARTINE

d’après BDS 34

Ce soir, vendredi 27 février à 18h30

communiqué :

ce soir, vendredi 27 février à 18h30 à la librairie

vernissage de l'exposition de MiccamIndustrie de diptères avec une proposition sonore de Guillonne Balaguer

Industrie de diptères est aussi un livre paru aux éditions l'Arachnoïde

dimanche 1er mars à 10h30 à la librairie

dans le cades d'Escapades en librairies

l'abc des abc

Michéa Jacobi vous propose un atelier créatif unique. Venez vous initier à la fabrication d'un abécédaire et créer votre propre livre, le façonnage de votre exemplaire de l'abc de Montpellier pour la version light, ou la création de a à z pour les plus motivés .

 

lundi 2 mars à 20h30 à la Laiterie (4 rue Lunaret), le Bistrot des Ethnologues reçoit

Mohammed Hachemaoui présentera son ouvrage Clientélisme et patronage dans l'Algérie contemporaine (éditions Karthala)
Comment interpréter, à l'heure des soulèvements populaires arabes, l'endurance de l'autoritarisme en Algérie ? Pourquoi la politique électorale est-elle aussi importante pour les gardiens du régime autoritaire ? Est-elle une menace pour la survie de l'autoritarisme ou un mécanisme de durabilité de celui-ci ? À l'inverse des schémas préconçus, cet ouvrage entreprend une immersion ethnographique pour percer l'énigme de la politique en Algérie. En projetant la lumière sur le rôle peu analysé des tribus, des confréries et des magnats dans la politique électorale, il renouvelle la compréhension de l'Algérie. L'auteur construit un pont analytique et conceptuel entre science politique, anthropologie et sociologie historique et offre ainsi au lecteur une nouvelle perspective pour appréhender la politique en Algérie et plus généralement dans le monde arabe.

 

mardi 3 mars à 19h30 à l'Amuse-Vins, 76 rue de l'Aiguillerie

Jean-Louis Cianni présentera son livre Les armes d'Hercule (pour affronter le monde du travail) paru aux éditions Marabout.

 

Daniel Le Moigne

librairie l'Ivraie

21 rue de la Cavalerie à Montpellier

04 67 40 80 26

www.livraie.fr

le facebook

la librairie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 19h20

25/02/2015

Une nouvelle ligne pour les trains de marchandise, oui. Un gare TGV excentrée, NON.

Une nouvelle ligne pour les trains de marchandise, oui. Un gare TGV excentrée, NON.

les surlignages sont de moi

communiqué :

ci-joint le lien pour voir une vidéo sur la gare de La Mogère, un des projets inutiles et imposés de Montpellier :

Une 2e gare TGV : le grand projet inutile imposé de Montpellier
 
 
 

Un contrat de partenariat public-privé (PPP) entre SNCF Réseau et le promoteur ICADE pour la construction d'une deuxième gare TGV en zone inondable au centre d'un quartier d'affaire (OZ) a été validé par décret gouvernemental le 11 février 2015 après une enquête publique aux conclusions bidonnées.

Le projet d'une gare TGV sur une voie ferrée destinée en priorité au ferroutage (les trains de marchandises dangereuses ne passeront plus par le centre ville de Montpellier) est coûteux, inutile et imposé par des élus qui avaient promis de l'abandonner pendant la campagne électorale de 2014.

Cette gare excentrée, accessible seulement par la route va avoir un parking géant de 3000 places payantes. L'accès par le tramway suite au prolongement de la ligne no1 déjà saturée sera long et un chemin de croix pour les usagers du TGV.

Les 200 millions d'euros gaspillés dans cette gare sans TGV de 2017 à 2020 et dans 1,3 km de tramway pourraient être utiles pour la ligne no5 du tramway abandonnée par M. Saurel ou des travaux d'amélioration des lignes de chemin de fer du Languedoc.

Film réalisé par Serge Tostain du collectif anti-gare de la Mogère (http://garetgv.free.fr/). Février 2015

Liberté de la Presse et Droit du plus fort ...

communiqué :

René Revol (Parti de gauche) attaque Montpellier journal sur deux fronts judiciaires
L’ami de longue date de Jean-Luc Mélenchon, maire de Grabels (Hérault) et vice-président de la métropole de Montpellier n’y va pas avec le dos de la cuillère. Voudrait-il faire taire un site qui visiblement le dérange ? Montpellier journal est un média fragile avec moins de 300 abonnés et deux journalistes payés chacun 650 € nets par mois via deux contrats aidés. Visiblement l’élu « de la gauche la vraie » n’en a cure. Mais nous nous défendrons. Avec nos très modestes moyens mais nous nous défendrons car nous faisons un travail honnête, sérieux et approfondi. Et nous continuerons à le faire. Première étape : nous convions les abonnés, lecteurs, sympathisants le samedi 7 mars à l’Atelier du nord (quartier Figuerolles) pour une soirée de soutien.


La suite : http://www.montpellier-journal.fr/?p=23248

------------

Sur ce sujet, un conseil :

voir la note 

Engagez-vous contre la corruption ...

------------------------

dernière nouvelle concernant la liberté de la presse :

Serge Dassault se désiste de son appel contre Mediapart

L’industriel milliardaire, marchand d’armes et patron de presse Serge Dassault se désiste de l’appel qu’il avait interjeté contre un jugement qui donnait raison à Mediapart. Désormais définitif, ce jugement affirme la légitimité de nos révélations sur les pratiques de corruption électorale du sénateur et de son entourage.

 

24/02/2015

Chimie, dégradation de l'environnement : les conséquences sont là

Quelques liens pour s'informer :

 

Montée préoccupante de la puberté précoce - Le Monde

www.lemonde.fr/.../montee-preoccupante-de-la-puberte-precoce_4581829_ 1650684.html

il y a 1 jour ... Montée préoccupante de la puberté précoce ... véritable épidémie de pubertéprécoce », affirme le professeur Charles Sultan, chef du service ...

 

Midi-Pyrénées, région la plus touchée par la baisse de la qualité du sperme ...

www.ladepeche.fr/.../1830028-midi-pyrenees-region-plus-touchee-baisse- qualite-sperme.html
 
1 mars 2014 ... «Dans la région, la situation est alarmante». Charles Sultan est l'un des plusgrands pédiatres endocrinologues au monde. ... je vois une explosion des cas de puberté précoce (chez les filles) et ... on assiste à une montée en flèche du nombre d'enfants souffrant d'affections provoquées par les pesticides.

 

Sciences : Collectif Une Place pour Tous !

collectifuneplacepourtous.midiblogs.com/sciences/

2 déc. 2014 ... Les indices s'accumulent quant à l'implication des polluants dans la montée enpuissance des troubles autistiques et comportementaux ..... Cette disparition alarmante de la faune ornithologique européenne est ..... puberté précoce.pdf ... Le Pr Charles Sultan, spécialiste des troubles hormonaux au Centre ...

 

Pr Charles Sultan : Perturbateurs endocriniens et puberté précoce ...

criigen.org/.../Pr-Charles-Sultan-Perturbateurs-endocriniens-et-puberteprecoce-chez-la-fille
 
Intervention du Pr Charles Sultan, endocrinologue au CHU de Montpellier et ... sur les perturbateurs endocriniens et la puberté précoce, lors de la table-ronde.

22/02/2015

Pétition: Pas de drônes d’origine israélienne pour l’armée de terre française !

 
Pétition: Pas de drônes d’origine israélienne pour l’armée de terre française !

 

" Refusant cette complicité et rejoignant l’appel de la société civile palestinienne à la mise en œuvre d’un embargo militaire international contre l’Etat d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte le droit international, nous vous demandons de rejeter l’achat du drone Watchkeeper." 

                               SIGNEZ LA PETITION !

19/02/2015

Article 49-3 : "déni de démocratie"- Appel à une grève nationale - (suite)

Un petit rappel historique :

(source :

 

Constitution du 24 juin 1793

DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN

Le peuple français, convaincu que l'oubli et le mépris des droits naturels de l'homme, sont les seules causes des malheurs du monde, a résolu d'exposer dans une déclaration solennelle, ces droits sacrés et inaliénables, afin que tous les citoyens pouvant comparer sans cesse les actes du gouvernement avec le but de toute institution sociale, ne se laissent jamais opprimer, avilir par la tyrannie ; afin que le peuple ait toujours devant les yeux les bases de sa liberté et de son bonheur ; le magistrat la règle de ses devoirs ; le législateur l'objet de sa mission. - En conséquence, il proclame, en présence de l'Etre suprême, la déclaration suivante des droits de l'homme et du citoyen.

Article 1. - Le but de la société est le bonheur commun. - Le gouvernement est institué pour garantir à l'homme la puissance de ses droits naturels et imprescriptibles.

 

Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

 ------------

voir aussi sur un autre blog la note du 13/02/2014 :

L'insurrection est, pour le Peuple et pour chaque portion du Peuple le plus sacré des droits et leplus indispensable des devoirs...

L'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

------------

et sur la démocratie réelle, voir les notes :

2015 : élections cantonales... 2015 : élections cantonales les 22 et 29 mars

Cantonales de 2015 : ne pas... Cantonales de 2015 : ne pas faire confiance aux politiciens professionnels !

France, politique :... France, politique : élections cantonales 2015

Article 49-3 : "déni de démocratie"- Appel à une grève nationale -

 

Article 49-3 : "déni de démocratie"- Appel à une grève nationale -

à lire sur :

"Le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, nombre de dispositions de la loi Macron aggravent la situation des salariés." Lire 

 

----------------

sur le même sujet, sur MEDIAPART :

Loi Macron: coup de massue au parlement

PAR YANNICK SANCHEZ

Après deux jours de conflit entre les députés frondeurs et le gouvernement, l'exécutif a choisi la voie de l'article 49-3 pour éviter tout risque de vote contre la loi Macron. Un conseil des ministres a été convoqué en urgence à l’Élysée dans l'après-midi. Les dissensions au sein du PS témoignent d'une profonde crise à gauche.

 

PAR STÉPHANE ALLIÈS

En dégainant son 49-3 pour faire voter la loi Macron, Manuel Valls cherche à afficher son autorité sur une majorité en capilotade, mais aussi sur l’exécutif, à mille lieues de l’esprit de compromis dont se prévaut François Hollande. Problème, son orientation reste minoritaire dans son camp.

 

PAR FRANÇOIS BONNET

Le recours au 49-3 est le symbole politique de l’autoritarisme des faibles. Depuis les attentats de Paris, le pouvoir veut croire en « un esprit du 11-Janvier ». Il s'agit en fait d'une fuite en avant solitaire, dans laquelle l'instrumentalisation de la « guerre contre le terrorisme » permet de faire taire toute interrogation.

 

PAR MATHILDE MATHIEU

Rarement un gouvernement de gauche a utilisé le « 49-3 » pour forcer la main de sa majorité. François Hollande lui-même a qualifié cette procédure, qui permet à l'exécutif de passer en force à l'Assemblée nationale, de « déni de démocratie ». Mais c'était en 2006.

 

17/02/2015

Pierre de Bousquet de Florian : c'est le bouquet !

un article à lire :

Liberté de la presse : le préfet interdit
ce que Matignon autorise
 (en accès libre)

Pierre de Bousquet de Florian, préfet de l'Hérault, le 22 octobre 2014 (photo : J.-O. T.)Le cabinet du premier ministre accrédite Montpellier journal, comme de nombreux autres médias, pour une cérémonie en préfecture alors que le préfet nous interdit toujours de conférence de presse. Pierre de Bousquet de Florian serait-il, dans la République, un électron libre qui souhaite faire sa petite tambouille communicationnelle comme il l’entend ? (1 850 mots)

Le gaz de schiste dans la région

communiqué :

APPEL A SIGNER NOTRE PETITION : NON à la prorogation du Permis Exclusif de Recherche d’Hydrocarbures du Bassin d’Alès !

Ce permis, accordé à la Sté MOUVOIL en 2010, est renouvelable pour une période de 5 ans.
Depuis 2011, les citoyens des 13 communes concernées se mobilisent afin de sauver leurs villages du massacre.
Nous avons besoin de vous pour continuer notre lutte.

>> Cliquez ICI pour signer la pétition en ligne !

Vous trouverez aussi en pièce jointe ce texte que vous pourrez imprimer et faire signer autour de vous.
Retour des pétitions à : Association anti gaz de schiste – Le Château – 30430 BARJAC, avant le 01/03/2015 de préférence.

>> Cliquez ICI pour télécharger la pétition papier !

Vous pourrez également aimer 
notre page Facebook et aimer et partager notre publication concernant notre pétition. L’important est de diffuser largement notre action.

Vous pourrez également tweeter et/ou retweeter le tweet ci-dessous :

#gazdeschiste : nous demandons à @RoyalSegolene de ne pas prolonger le permis du #bassindales http://petition.bassindales.fr
 
N’hésitez pas à signer sur les différentes formules proposées, nous ferons le dédoublonnage nous-mêmes avant l’envoi au ministère.
 

MERCI POUR VOTRE ACTION

A faire circuler le plus largement possible.
 

Cordialement

L'intercollectif Gardéchois

Contact : 06 33 56 02 40 ou  06 11 09 79 19

12/02/2015

Le nucléaire dans la région

communiqué :

Arrivée d'un train d'uranium ! Appel à rassemblement à Narbonne

Vendredi 13 février à 7h

Pour ceux et celles qui veulent participer à la mobilisation depuis Montpellier :
Rdv pour un covoiturage le vendredi 13 février sur le parking du Casino de Celleneuve à 5h30 du matin.

Sinon Rdv directement devant la gare de Narbonne à 7h vendredi.

Projection-débat autour du film "Welcome to Fukushima"

Vendredi 20 février

20h au Cinéma Utopia de Montpellier (séance unique).

Le collectif SDN 34 et le cinéma Utopia vous invitent à venir nombreux à ce nouveau rendez-vous antinucléaire..

Projection suivie d’un débat avec Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire, CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité).

LE FILM :

Welcome to Fukushima
Documentaire de Alain de Halleux. 60 mn

Durant deux ans, entre octobre 2011 et août 2012, Alain de Halleux (le réalisateur de RAS, nucléaire rien à signaler) a suivi la vie des habitants de Minamisoma, une petite ville située à 20 km de la centrale nucléaire, au bord de la zone d’exclusion. Entre révolte et résignation, ils s’interrogent : faut-il partir ou rester sur place, vivre avec la contamination et la peur de l’avenir ?

Pas assez contaminée pour être évacuée, elle est cependant trop proche de la centrale éventrée… Les habitants vivent avec l’invisible et l’incertitude. Ils s’interrogent sur le futur de leurs enfants et celui de leur ville au passé millénaire...

La beauté des paysages souligne, si nécessaire, la tristesse du drame à l’œuvre.

Le groupe de Montpellier — Sortir du nucléaire 34 — se réunit une fois par mois à la librairie Scrupule. Renseignements : 0467543205 ou 0467402633
http://www..sortirdunucleaire34.org/

Contact :
contact.sdn34@yahoo.fr


Et pour rappel :

Narbonne, cité nucléaire ! On en parle le 21 février 2015

<mime-attachment.jpeg>       Rendez-vous à 14h le 21 février, au Palais du travail, Boulevard Frédéric Mistral 11100 Narbonne

  Depuis le milieu de l’année 2013, les groupes et militants du Réseau se mobilisent pour mettre fin au secret qui entoure l’usine Areva-Comurhex de Malvési et dénoncer les risques que fait courir cette installation à la population. Méconnue du grand public, cette usine est pourtant la porte d’entrée du nucléaire français et d’un quart de l’uranium utilisé dans le monde.

  Alors que plusieurs actions de blocage ont été organisées, qu’un procès a été gagné, qu’une plainte contre Areva est en bonne voie, les associations et collectifs locaux et le Réseau "Sortir du nucléaire" organisent une grande journée d’information à Narbonne le 21 février 2015, au Palais du travail. Une journée d’informations, d’échanges et de débats autour de l’usine, des transports qu’elle génère, mais aussi des travailleurs, qui sont les premières victimes de cette industrie, ainsi que sur le nucléaire en général et la              société que le recours à cette énergie engendre.


Programme de la journée : 

14H - Conférence et débat : l’usine AREVA de Malvési/Narbonne, quel impact radiologique ?

  • Introduction des collectifs locaux et du Réseau sur la place de l'usine de Malvési dans la chaîne du nucléaire et les actions menées pour faire sortir l'usine de l'ombre.
  • Conférence de Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire, responsable du laboratoire de la CRIIRAD.

17H30 - Tables rondes

  • Nucléaire, travailleurs, emploi - Impact sanitaires et sociaux au quotidien pour les travailleurs et pour les populations.
  • Chaîne du combustible, de la mine aux déchets - Des centaines de transports dangereux passent par l'usine de Narbonne, maillon incontournable et porte d'entrée du nucléaire en France.
  • La société nucléaire - Quel coût humain, sanitaire, démocratique, économique...?

20H - Repas partagé, buvette


Rendez-vous à 14h le 21 février, au Palais du travail, Boulevard Frédéric Mistral 11100 Narbonne


Contacts :
contact.sdn34@yahoo.fr
0638819806

A l’initiative de Sortir du nucléaire Aude, Sortir du nucléaire Hérault, Stop Uranium, Réseau "Sortir du nucléaire".


En savoir plus :  http://www.sortirdunucleaire.org/Narbonne-cite-nucleaire-On-en

vendredi 20 Février à MONTPELLIER

communiqué :

Bruno CHAREYRON, Ingénieur en physique, CRIIRAD sera présent

le vendredi 20 Février à MONTPELLIER (34)

Séance unique le vendredi 20 février à 20h au cinéma UTOPIA (5 avenue du docteur PEZET) à MONTPELLIER

Diffusion d’un film de Alain HALLEUX : Welcome to Fukushima

Documentaire de 60 minutes :

Documentaire de Alain de Halleux. 60 mn
Durant deux ans, entre octobre 2011 et août 2012, Alain de Halleux (le réalisateur de RAS, nucléaire rien à signaler) a suivi la vie des habitants de Minamisoma, une petite ville située à 20 km de la centrale nucléaire, au bord de la zone d'exclusion. Entre révolte et résignation, ils s’interrogent : faut-il partir ou rester sur place, vivre avec la contamination et la peur de l'avenir ?

 

Pas assez contaminée pour être évacuée, elle est cependant trop proche de la centrale éventrée… Les habitants vivent avec l'invisible et l'incertitude. Ils s'interrogent sur le futur de leurs enfants et celui de leur ville au passé millénaire...

 

La beauté des paysages souligne, si nécessaire…, la tristesse du drame à l'œuvre.

 

Suivi d’un débat avec Bruno CHAREYRON

Bruno CHAREYRON, Ingénieur en physique, CRIIRAD sera présent

le samedi 21 Février à NARBONNE (11)

CRIIRAD

29 Cours Manuel de Falla - 26000 Valence - 04 75 41 82 54
communication@criirad.org - www.criirad.org <image004.png>

Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité - Copyright © 2013

 

 

 

 

11/02/2015

Gare de Montpellier Saint Roch : les promoteurs immobilier à la fête

communiqué :

Densité record pour le quartier Nouveau Saint-Roch de Montpellier

Une tour de seize étages, quatorze immeubles de onze étages et une dizaine d’autres bâtiments, c’est ce qui devrait sortir de terre dans les dix prochaines années près de la gare centre.

Avec une densité comprise entre 33 000 et 44 000 habitants au km². Un urbanisme pour cette zone d’aménagement concerté (ZAC) qui a fait l’objet de nombreuses critiques d’habitants d’un quartier déjà surchargé. Mais un choix défendu par Stéphanie Jannin, adjointe à l’urbanisme et par ses prédécesseurs : Michaël Delafosse (PS) et un certain… Philippe Saurel, aujourd’hui maire (divers droite) de la ville. (3 400 mots)

La suite : http://www.montpellier-journal.fr/?p=23146

----------------------

lire aussi sur L'Agglorieuse :

Montpellier : trois habitants sur quatre candidats à un logement social ?

Le problème du logement social à Montpellier est l'objet de débats permanents. Tout récemment encore, Philippe Martin, ex-vice-président de l'Agglo, s'est étranglé en prétendant que « 75 % de la population montpelliéraine peut prétendre à un logement social ». Et de s'indigner que, de 2010 à 2014, les demandes en instance soient passées de 16 000 à 21 000, soit une augmentation moyenne annuelle de 1 250 par an, ce qui correspond à peu près à 30 % de l'augmentation annuelle de la population entrante venue s'installer à Montpellier au cours de la même période.

[En savoir +]

Les bâtiments actuels vus du Peyrou :

Image 1.png

10/02/2015

Convoi d'uranium : Rassemblement en gare de Narbonne vendredi 13 février à 7h

communiqué :

Convoi d'uranium en route pour Malvési -

Rassemblement en gare de Narbonne vendredi 13 février à 7h

La totalité de l’uranium utilisé dans les centrales nucléaires françaises est importée de l’étranger et est acheminée en France par bateau. Si une partie de cet uranium - en provenance du Niger et du Canada - arrive dans les ports du Havre et de Fos-sur-mer, un travail d’enquête nous a permis de découvrir que de nombreuses cargaisons d’uranium destinées à la France arrivent dans des ports allemands comme celui d’Hambourg. 

Venu de Namibie, et après avoir traversé la Russie, un chargement est arrivé au port d'Hambourg ce week-end, à bord du navire "Bright Horizon" appartenant à la compagnie MACS

Après déchargement au port, les 14 conteneurs de concentré de minerai d’uranium ont été chargés sur des wagons, pour rejoindre, par le train, l’usine Areva-Comurhex de Malvési, près de Narbonne, qui est la porte d'entrée de l'uranium en France et traite un quart de l'uranium utilisé dans le monde. Parti du port de Hambourg à 18h25 hier soir, ce convoi traverse actuellement l'Allemagne. Il devrait arriver demain, mercredi 11 février, à la frontière française et rejoindre Narbonne vendredi 13 tôt dans la matinée

Le Réseau "Sortir du nucléaire", SDN11 et SDN34 appelle à un rassemblement en gare de Narbonne pour "accueillir" comme il se doit ce convoi mortifère. RDV ce vendredi 13 février en gare de Narbonne à 7h. 

 

Contacts : 
Michel 0613914953
Didier 0638819806

 


 

Pourquoi se mobiliser contre ce transport ?

 

L’extraction de l’uranium est l’une des activités les plus polluantes au monde. En Namibie, le minerai est principalement extrait dans une mine géante à ciel ouvert, ce qui disperse des poussières radioactives sur toute une région. 

 

L’uranium contenu dans ces wagons va ensuite être transformé, enrichi, utilisé dans des centrales (ou pour fabriquer des armes), générant à la fin des tonnes de déchets dangereux et ingérables. Voilà le prix de notre gaspillage énergétique !

 

Enfin, même si l’uranium contenu dans ces wagons n’est pas encore enrichi, il ne s’agit pas de transports anodins : chaque convoi dégage plusieurs milliers de milliards de becquerels !

Quel trajet les trains d’uranium empruntent-ils ?

Les cargaisons d’uranium acheminé en France via l’Allemagne mettent en moyenne 4 jours pour arriver à l’usine de Malvési (2 jours en Allemagne - 2 jours en France) et empruntent l’axe Woippy (Metz) – Dijon – Lyon - Miramas – Montpellier – Béziers - Narbonne et traversent les départements de : Moselle, Meurthe-et-Moselle, Haute-Marne, Côte d’Or, Saône-et-Loire (ou Ain selon le trajet emprunté), Rhône, Drôme, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault, Aude.

Voir la carte simplifiée du réseau SNCF ici

Comment les reconnaître ? 

Les conteneurs d’uranium sont transportés sur des wagons plateaux. Les trains en comportent souvent au moins une bonne dizaine. Ici le convoi transporte 14 conteneurs de différentes couleurs. 

Et ils comportent toujours deux logos : un losange radioactif et une plaque orange symbolisant le danger, commençant par UN ou 70 suivi d’un n° à 4 chiffres, ici 2912

Organiser une vigie

Pourquoi organiser une vigie ?

Secret et opacité sont les maîtres mots de l’industrie nucléaire, qui fait tout pour cacher ces transports à haut risque. L’organisation de vigies nous permet de collecter des informations sur la fréquence, les horaires et trajets précis, la composition de ces convois, et ainsi de pouvoir les mettre en lumière et s’y opposer.

En pratique comment ça se passe ?

Les vigies s’organisent facilement et vous n’avez pas besoin d’être nombreux. Il vous suffit de constituer quelques équipes de 2 militants qui se relaieront pour attendre le passage du convoi et collecter les informations utiles.

 Étape n° 1 : se placer dans un lieu avec une bonne visibilité, à l’extérieur des installations de la SNCF, muni(e) d’un appareil photo, d’un papier, d’un stylo et d’une montre ;
 Étape n° 2 : au moment du passage d’un train, repérer si celui-ci correspond au descriptif puis identifier la plaque ou l’autocollant indiquant la radioactivité situé à l’arrière et/ou sur les côtés ; 
 Étape n° 3 : faire des photos ; 
 Étape n° 4 : relever le N° à 4 chiffres du bas de la plaque orange située à l’arrière et/ou sur les côtés et/ou à l’avant, c’est le plus important et il se nomme le code ONU
 Étape n° 5 : noter le lieu, la date et l’heure de visualisation du convoi (veillez donc à avoir l’heure avec vous) ; 
<mime-attachment.gif> Étape n° 6 : transmettre ces informations à votre contact.

Organiser une action

Pour informer la population et dénoncer ces transports radioactifs, vous pouvez organiser des présences devant les gares, distribuer des tracts aux usagers, coller des affiches ou mettre en place toute action qui vous parait pertinente. Contactez-nous pour en discuter ! Et retrouvez des idées et des conseils ici pour organiser votre action.

Mettre en place une journée de formation et de discussion sur les transports radioactifs

Afin de mettre en place ou de renforcer des dynamiques locales contre ces convois, et de constituer des équipes de vigies et de personnes prêtes à agir, nous mettons en place des journées de partage d’information et de formation à la surveillance et à l’action contre les transports radioactifs dans les secteurs de Metz, Dijon, Lyon et dans les Bouches-du-Rhône ou le Gard. Contactez-nous pour discuter de vos besoins, nous élaborerons ensemble le programme.

Commander dès maintenant du matériel de campagne !

Nous mettons à votre disposition, des tracts, affiches, banderoles, autocollants... pour être visible et ne plus laisser ces trains passer inaperçus ! Commandez-les dès maintenant sur notre boutique militante.

Contacts

Si vous êtes disponibles, merci de nous contacter à cette adresse : mobilisations@sortirdunucleaire.fr
ou sur le 0685230511 (Laura) ou 0760150123 (Mélisande)

Grands travaux inutiles : Non à la future gare TGV de Montpellier !

lu sur :

Montpellier : la fédération des usagers dénonce la future gare TGV

Midi Libre - 

Absence de connexion TER, éloignement du réseau tramway : la Fédération nationale des associations d'usagers des transports part en guerre contre le projet d'une gare à 200 millions d'euros.

La Fédération nationale des associations d'usagers des transports, qui réunit quelque deux cents associations de défense et de promotion du transport public, vient de lancer un pavé dans la mare. Son président national, Jean Sivardière, a formé un recours gracieux auprès de Jacques Rapoport, président de SNCF Réseau, contre la déclaration de projet relative à la gare nouvelle Montpellier-Sud de France sur la site de la Mogère-Pont Trinquat à Montpellier". Ce projet a été signé par M. Rapoport le 31 décembre 2014.
 
La Fnaut "estime qu'une gare TGV située sur le site de la Mogère ne répond pas aux attentes des voyageurs et de la collectivité, et que l'étude d'impact et l'évaluation socio-économique du projet présente des insuffisances graves".

La Fnaut  "demande dans l'immédiat" au président de SNCF Réseau "de bien vouloir reporter" la déclaration de projet

En conséquence, Jean Sivardière "demande dans l'immédiat" au président de SNCF Réseau "de bien vouloir reporter" la déclaration de projet. En d'autres termes, de bien vouloir le stopper net.
La Fnaut précise d'entrée qu'elle est opposée à la construction de nouvelles gares TGV exurbanisées, citant  les "erreurs" commises par le passé, en particulier avec la gare d'Aix-en-Provence TGV. Cette dernière, "n'est alimentée que par des navettes de bus, des taxis et des voitures suite à des travaux routiers gigantesques.
A l'opposé, explique la Fnaut, " la ligne nouvelle Tours-Bordeaux, en fin de construction "n'aura aucune gare en plein champs (...) et les gares de centre-ville (Poitiers, Angoulême) seront desservies par des raccordements, disposition ne pénalisant pas les temps de parcours des TGV Paris-Bordeaux sans arrêts intermédiaires et valorisant les spécificités des TGV "qui est de relier des villes de centre à centre sans rupture de charge ni allongement de temps d'accès".

Importance capitale des correspondances à Montpellier

Au sujet plus précisément de Montpellier, le recours gracieux de la Fnaut souligne l'importance capitale des correspondances à Montpellier. "Une fois le contournement de Nîmes et Montpellier mis en service,n les TGV Paris-Montpellier continueront à aboutir, par la ligne actuelle, à la gare centrale Saint-Roch où les voyageurs trouveront de bonnes correspondances avec les TER et les transports publics urbains".
La Fnaut souligne à ce sujet qu'à Montpellier "le taux de correspondance entre les transports publics urbains et les trains dépasse 50% et est l'un des plus forts de France". Elle ajoute que "les TGV Paris-Montpellier" et l'on peut ajouter plus encore les Montpellier-Lyon et au-delà, "ne pourront être rentabilisés que s'ils desservent la gare centrale de Nîmes. La SNCF indique que pour ses TGV au départ de Montpellier, Nîmes fournit environ la moitié de sa clientèle régionale. Elle a d'ailleurs supprimé les TGV directs sans arrêt à Nîmes voici quelques années.
A Montpellier "le taux de correspondance entre les transports publics urbains et les trains dépasse 50 % et est l'un des plus forts de France", la Fnaut.
La Fnaut note que la gare de la Mogère "sera donc peu desservie", uniquement par les TGV de Catalogne/Toulouse vers le nord ou l'est. Pour autant, "sa fréquentation sera faible car le gain de temps apporté aux habitants de Montpellier par le Contournement (20 minutes au maximum) ne compensera pas la durée de rupture de charge (correspondance) et du tramway T1 (environ 30 minutes pour une douzaine de stations) pour rejoindre le centre-ville" et ses correspondances avec les autres lignes urbaines. Elle relève que 3 000 places de parking sont  programmées à terme, véritable encouragement pour un trafic automobile déjà pléthorique, à rebours de la volonté de transfert vers le transport public.

Coût total 200 millions

La Fnaut dénonce aussi le coût d'une gare nouvelle, "150 millions d'euros", auxquels il convient d'ajouter le prolongement de la ligne de tramway et les aménagements routiers, soit 50 millions d'euros, portant le coût total à 200 millions. Largement de quoi rénover la ligne des Causses ou des Cévennes, laissées en déshérence. La Fnaut, comme les associations environnementalistes, dénonce aussi le projet de construction en zone inondable nécessitant de gros travaux de protection. Enfin, elle relève que cette future gare desservirait très mal le Cœur d'Hérault, "qui connaît actuellement la plus forte croissance démographique", puisqu'elle obligerait ses habitants à traverser l'agglomération pour la rejoindre.
La Fnaut propose en conclusion au président de SNCF Réseau "d'abandonner" le projet de gare nouvelle à la Mogère et de réaliser le raccordement de Saint-Brès écarté en 2011 "dans le cadre d'un protocole RFF-Oc'Via-Etat qui n'a pas été rendu public", reliant le contournement de Nîmes et Montpellier à la ligne classique "pour permettre aux TGV devant desservir Montpellier sans arrêt à Nîmes d'accéder directement à la gare centrale récemment modernisée" pour un coût de 56 millions d'euros.
Dans un deuxième temps elle prône soit "une desserte à l'allemande", la desserte de Montpellier s'effectuant par la gare centrale, les TGV ne desservant pas Montpellier utilisant le CNM puis la ligne à grande vitesse vers Narbonne,  soit par une gare TGV à Saint-Jean-de-Védas au croisement de la future LGV Montpellier-Perpignan "sur un site qu'il est possible de desservir non seulement par le TER mais aussi par la ligne 2 du tramway de Montpellier et plus facilement accessible depuis le Coeur d'Hérault".

Des critiques émises lors de l'enquête publique

La Fnaut relève enfin "les fortes critiques" qui ont été émises lors de l'enquête publique contre ce qu'elle qualifie de "grave erreur qu'il faudrait bien réparer un jour". Parmi elles, les suivantes: "Le commissaire-enquêteur (...) regrette que la concertation conduite sur le projet de gare n'ait pu permettre à RFF d'argumenter et justifier davantage l'opportunité de la gare et le choix retenu entre les deux sites Est et Ouest de Montpellier". Ou bien: "Il est à relever les fortes interrogations du public sur la nature des accès à la gare nouvelle et les connexions au réseau ferroviaire régional".

09/02/2015

du 9 au 15 février : semaine de la démocratie à Montpellier - Voir le programme

communiqué :


du 9 au 15 février : semaine de la démocratie - Montpellier - Voir le programme ICI

Trains régionaux à 1€ ? Du vent !

à lire sur le Midi Libre :

Languedoc-Roussillon : mais où est donc passé le train à 1 € ?

Midi Libre a voulu vérifier la disponibilité de ces fameux sésames en testant trois trajets quotidiens différents sur la semaine allant du lundi 9 au vendredi 13 février.

07/02/2015

Après Syriza en Grèce, Podemos en Espagne, pour une 6ème République en France ?

communiqué :

Chers partisans de la 6e République,

À Athènes dans les urnes le 25 janvier et à Madrid dans la rue le 31 janvier, le peuple a fait entendre sa voix : À bas l’oligarchie ! Vive la démocratie !

À notre tour : faisons grandir notre Mouvement pour la 6e République !

Du 20 février au 18 mars, le M6R se dote d’une assemblée représentative. C'est le moment de l'auto-organisation du mouvement qu'avaient proposée les 50 initiateurs du M6R. Pour ne rien rater du processus, suivez les actus du site et les comptes Facebook et Twitter. C'est ensemble que nous allons réussir la nouvelle étape de notre mouvement.

Rien n'est définitif, tout se construit ensemble, rejoignez l'agora du M6R ! La moitié de l’assemblée sera élue par les signataires du mouvement. Le vote aura lieu par Internet sur la plateforme « Nous le Peuple ». C'est le moment de s'inscrire ! Les candidatures du plus grand nombre de partisans sont fondamentales : elles seront déposées sur notre réseau citoyen et organisées par région afin de respecter la représentativité géographique du mouvement. Tout le monde peut participer ! 

Vous avez des proches intéressés par la 6e République ? Ils n’ont pas encore signé l’appel du M6R mais souhaitent peut-être contribuer ! Invitez-les à signer pour faire avancer le mouvement. Ils pourront ainsi participer au tirage au sort de l’assemblée représentative.  

 

Notre mouvement fonctionne par financement participatif, alors n'hésitez pas à faire un don. Nous publierons nos comptes bancaires dans le courant du mois de février. Pas de surprise : on sait d'où vient l'argent et où il va !  

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
 

 

 

 

 
 
 

06/02/2015

Montpellier : Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre ancien

communiqué :

Présentation du nouveau Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre ancien

 

Le mardi 10 février 2015 à 18h30 


Salle Guillaume de Nogaret - Espace Pitot, bd Professeur Louis Vialleton, Montpellier

 

 

05/02/2015

La crotte ... (5/2/2015). Merci ... qui ?

Miracle ! La crotte vedette a disparu ! ( le mégot est toujours là )

Image 1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui prouve que quelqu'un - qui regarde ce blog ? - a pris la peine de l'enlever. Quelqu'un payé par le Groupe NICOLLIN ? Si c'est le cas, il n'a pas bien fait son travail, car il reste encore plein de crottes dans la rue et le voisinage.

Image 2.pngImage 3.pngImage 4.pngImage 5.pngImage 6.pngImage 7.pngImage 8.pngImage 9.pngImage 10.pngImage 11.pngImage 12.pngImage 13.pngImage 14.pngImage 15.pngImage 16.pngImage 17.png

04/02/2015

La crotte ... (4/2/2015). Merci NICOLLIN !

Aujourd'hui, pas de neige et la crotte est toujours là. Et les mégots aussi

"Fort de son expérience de 70 ans dans les métiers de l'environnement, le Groupe NICOLLIN est devenu un acteur incontournable de la collecte et du traitement ..."

Image 1.png

03/02/2015

La crotte ... (3/2/2015)

Aujourd'hui, neige.

La crotte est toujours là (les mégots aussi)

Image 1.png

02/02/2015

La crotte du jour (2/2/2015)

Voici la photo d'une crotte.

Je mettrais tous les jours une photo de cette même crotte, pour voir au bout de combien de jours elle est enlevée par  " Nicollin ".

Image 1.png

 

Bravo pour la propreté urbaine !

Nota Bene :

les personnes qui lisent les notes mises sur ce blog ont sans doute remarqué la présence d'un bandeau publicitaire dans le haut de l'écran. Cette publicité, mise par le MIDI LIBRE, n'existait pas auparavant ; elle est apparue il y a quelques jours. 

 

Il faut savoir que cette publicité est extrêmement gênante pour l'enregistrement des notes et ralentit considérablement leur mise en page. 

De plus, je suis par principe opposé à toute publicité.

 

J'envisage donc de trouver un autre hébergeur pour ce blog.

 

L'adresse vous en sera donnée en temps voulu.

 

------------------------------------------------------------------

vu ce matin dans ma rue : (la crotte du milieu de l'image est là depuis plus d'une semaine)

En 2000, quand je suis arrivé ici, il y avait un cantonnier et le travail était mieux fait.

Je me dit que si Monsieur Nicollin a pu devenir millionaire, c'est qu'il a réussi à faire payer cher (par le contribuable) un travail qui ne coûtait -et ne valait- pas cher.

Image 1.pngImage 3.pngImage 2.png

01/02/2015

MARDI 3 FEVRIER 2015 au TGI de MONTPELLIER : 7 ans de prison pour la récupération d'aliments périmés ?

Nota Bene :

les personnes qui lisent les notes mises sur ce blog ont sans doute remarqué la présence d'un bandeau publicitaire dans le haut de l'écran. Cette publicité, mise par le MIDI LIBRE, n'existait pas auparavant ; elle est apparue il y a quelques jours. 

 

Il faut savoir que cette publicité est extrêmement gênante pour l'enregistrement des notes et ralentit considérablement leur mise en page. 

De plus, je suis par principe opposé à toute publicité.

 

J'envisage donc de trouver un autre hébergeur pour ce blog.

 

L'adresse vous en sera donnée en temps voulu.

 

------------------------------------------------------------------

 

communiqué :

Soutien à 3 récupérateurs : 
Pour soutenir" les gars pilleurs " qui risquent 7 ans de prison pour avoir récupéré des denrées dans les poubelles d'un super-marché de Frontignan, rassemblement à 14h au Tribunal de Grande Instance de Montpellier (place Pierre Flotte) - voir ICI l'article du blog
--------------

Le 27 mai 2014, 3 personnes ont récupéré des denrées alimentaires périmées dans les conteneurs à ordures d'un super-marché de Frontignan.

Ils ont été arrêtés par la BAC et sont convoqués en audience correctionnelle.

Ils risquent une lourde peine : 7 ans de prison.

L' audience à lieu

MARDI 3 FEVRIER 2015

au TGI de MONTPELLIER, place Pierre Flotte

à partir de 14 h

Si comme nous, vous trouvez intolérable le gâchis alimentaire, alors que de nombreuses personnes n'ont pas les moyens de se nourrir,

Si comme nous, vous trouvez ahurissant que des personnes soient condamnées pour avoir essayé de redistribuer à de plus démunis, ces denrées vouées à la destruction,

Venez les soutenir au TGI de Montpellier !