Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/06/2015

Journée du 13 juin à Montpellier

communiqué :

Journée du 13 juin.

L’appel « Chantiers d’espoir » de janvier 2015, a été signé nationalement (entre autres) par Gérard Aschiéri (syndicaliste), Clémentine Autain (Ensemble), Emmanuelle Cosse (EELV), Annick Coupé (Syndicaliste), Roland Gori (Psychanalyste), Jean-Pierre Guédiguian (Cinéaste), Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon (PG), Suzan Georges (essayiste), Aurélie Trouvé (Attac).

Ils proposent de susciter partout en France des rencontres-échange, pour tracer « un chemin dans lequel le progrès humain sera possible pour nous et pour les générations futures. »

Nous pensons, disent-ils « que le temps est venu que les hommes et les femmes de bonne volonté, convaincus qu’il est possible et nécessaire de changer le réel, prennent la parole ». L’objectif étant « de mettre en mouvement nos concitoyens » pour dessiner « les mesures urgentes de transformation sociale et écologique que mettrait en œuvre un gouvernement qui ne renonce pas face à la finance. »

 

Montpellier, ce 13 juin, de 9h à 19h, se tiendra, à la Salle Pagezy (ancienne mairie de Montpellier), une première rencontre « Chantiers de l’espoir dans l’Hérault »

- La matinée sera organisée autour de la thématique démocratie, avec en particulier la présence de Dominique Rousseau, professeur de Droit Constitutionnel à l’Université Paris1 Panthéon Sorbonne, qui propose de « Radicaliser la Démocratie » dans son récent ouvrage qui parle de refondation nécessaire.

Le débat largement ouvert sera assurément stimulant.

- L’après-midi (un repas sur place est prévu) un travail en ateliers se déroulera autour de 5 thématiques :

Services publics : défendre, créer, reconquérir.

Agro-alimentation : changer l’agriculture, problèmes du foncier et aménagement du territoire.

Comment sortir des politiques austéritaires ?

Médias, droit à l’information, réseaux sociaux.

Mixité sociale et ghettoïsation, quartiers, école.

Un échange collectif clôturera la journée (16h-18h) :

- Que faut-il changer aujourd’hui ?

- Quelles urgences politiques, sociales, écologiques ?

- Quel projet émancipateur de transformation sociale ?

Les commentaires sont fermés.