Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2015

«Pour la souveraineté et la dignité du peuple grec» (Alexis Tsipras, Athènes, samedi 27 juin 2015)

communiqué :

Lucho luego existo
Αγωνίζομαι, άρα υπάρχω
Je lutte donc je suis
«Pour la souveraineté et la dignité du peuple grec» (Alexis Tsipras, Athènes, samedi 27 juin 2015)
27 juin 2015 |  Par Dimitris Alexakis
 
Dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juin, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé, dans une adresse au peuple retransmise par la chaîne de télévision publique (ERT), la tenue d'un référendum sur les propositions faites à la Grèce par les "Institutions" (FMI, BCE, Commission européenne) dans le cadre des négociations sur la dette. Traduction.

 

« Depuis 6 mois, le gouvernement hellénique se bat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour mettre en œuvre le mandat que vous lui avez confié à l’issue des élections du 25 janvier.
Un mandat qui nous enjoint de négocier avec nos partenaires pour mettre fin à l’austérité et faire en sorte que notre pays renoue avec la prospérité et la justice sociale.
Un mandat qui nous enjoint de parvenir à un accord viable, respectueux de la démocratie comme des règles de l'Union, et qui permettra à la Grèce de sortir définitivement de la crise.
Tout au long de cette période de négociations, on nous a demandé d’appliquer les mémorandums qu'avaient signés les gouvernements précédents, mémorandums que le peuple grec a pourtant catégoriquement rejetés lors des dernières élections.
Mais nous n’avons pas un seul instant envisagé de céder.
De trahir ― autrement dit ― votre confiance.
Après cinq mois de dures négociations, nos partenaires ont malheureusement abouti, lors de l’Eurogroupe d’avant-hier, à une proposition en forme d’ultimatum, un ultimatum adressé à la démocratie grecque et au peuple hellénique.
Un ultimatum qui contrevient aux principes fondateurs et aux valeurs fondamentales de l’Europe, de la construction européenne.
La proposition faite au gouvernement fait peser sur le peuple grec de nouvelles charges, intolérables, mine la société, sape tout espoir de reprise économique en perpétuant l’incertitude et en aggravant encore les inégalités.
La proposition des Institutions comprend des mesures conduisant à une dérégulation accrue du marché du travail, des coupes dans les pensions de retraite, de nouvelles réductions de salaires dans le secteur public ainsi qu’une augmentation de la TVA sur les aliments, l’hôtellerie et le tourisme ; les Institutions préconisent dans le même temps la suppression des exemptions fiscales pour la Grèce insulaire.
Ces propositions, qui portent directement atteinte aux acquis sociaux européens et aux droits fondamentaux ― droit au travail, à l’égalité et à la dignité ―, prouvent que certains de nos partenaires, que certaines de ces Institutions ne souhaitent pas parvenir à un accord viable, également profitable à toutes les parties, mais ont pour objectif d'humilier tout un peuple.
Ces propositions démontrent l’insistance mise ― en particulier par le Fonds Monétaire International ― sur une politique d’austérité extrême et punitive.
Les puissances aujourd’hui à la tête de l’Europe doivent dès lors, et plus que jamais, se hisser à la hauteur des circonstances et prendre des initiatives qui mettront fin à la crise de la dette publique grecque, une crise qui affecte d’autres pays européens et menace le futur même de l’intégration européenne.

 

Grecques et Grecs,
Nous sommes aujourd’hui porteurs d’une responsabilité historique à l’égard des luttes menées et des sacrifices consentis par le peuple grec pour la protection de la démocratie et de notre souveraineté nationale ; c’est notre responsabilité envers l’avenir de notre pays.
Cette responsabilité nous oblige à répondre à cet ultimatum en nous appuyant sur la volonté souveraine du peuple grec.
Au Conseil des Ministres qui vient de se tenir, j’ai solennellement proposé l’organisation d’un référendum afin que le peuple grec puisse se prononcer souverainement.
Cette proposition a été adoptée à l’unanimité.
Demain, l’Assemblée nationale se réunira en séance plénière extraordinaire afin d’entériner la proposition du Conseil des ministres en vue de la tenue, ce dimanche 5 juillet, d’un référendum à la faveur duquel les citoyens seront appelés à dire s’ils acceptent ou refusent la proposition faite par les Institutions.
J’ai déjà informé de ma décision le Président de la République hellénique mais aussi, par téléphone, le Président de la République française, la Chancelière de la République d’Allemagne et le président de la Banque Centrale Européenne ; demain, j’adresserai un courrier officiel aux dirigeants de l’Union Européenne et aux Institutions pour leur demander de prolonger le programme de quelques jours en sorte que le peuple grec puisse se prononcer librement, hors de toute pression et de tout chantage, conformément à la Constitution de notre pays et à la tradition démocratique européenne.

 

Grecques, Grecs,
Face à cette mise en demeure dont le but est de nous faire accepter une austérité extrême et humiliante, sans fin, sans perspective de redressement social et économique, je vous invite à vous prononcer souverainement, fièrement, comme l’histoire grecque vous y enjoint.
Répondons à l’autoritarisme et à l’austérité extrême par la démocratie, avec sérénité et détermination.
Que la Grèce, ce lieu qui a vu naître la démocratie, adresse une réponse démocratique retentissante à la communauté européenne, à la communauté internationale.
Je m’engage à respecter le résultat de votre choix démocratique, quel qu’il soit.
Je suis absolument sûr que votre décision fera honneur à l’histoire de notre patrie et sera un message de dignité adressé au monde.
En ces heures cruciales, nous devons tous nous rappeler que l’Europe est la maison commune de ses peuples. Que l’Europe ne se répartit pas entre des « propriétaires » et des « invités ».
La Grèce est et demeurera une partie indissociable de l’Europe et l’Europe une partie indissociable de la Grèce.
Mais une Europe sans démocratie sera une Europe sans identité et sans boussole.
Je vous appelle tous et toutes, dans un même élan national, dans l’unité et la sérénité, à prendre les décisions que nous méritons.
Pour nous, pour les générations suivantes, pour l’histoire des Grecs.

Pour la souveraineté et la dignité de notre peuple. »

traduit du grec par Dimitris Alexakis

22/06/2015

Action en justice contre la construction d'une gare TGV à La Mogère

communiqué :

Une action en justice va être lancée par deux associations du "collectif contre une deuxième gare à Montpellier" contre le décret gouvernemental autorisant un partenariat public privé (PPP) entre la SNCF et le promoteur immobilier Icade pour la construction d'une gare TGV à La Mogère (dossier complet sur le site : 

http://garetgv.free.fr/ppp)

Une souscription est organisée pour payer un cabinet d'avocats. La demande de financement participatif est de 6000 €

(http://citizencase.org/).


La plainte ne sera pas suspensive mais compte tenus de plusieurs jugements récents cassants des PPP injustifiés et de l'ambiance actuelle dans le transport ferroviaire (concurrence de l'avion, de l'autobus etc.), elle devrait faire réfléchir la SNCF. 
 
Il est d'ailleurs prévu dans le contrat PPP une possibilité d'arrêter les frais. Le plus tôt serait le mieux.

21/06/2015

Nutella, huile de palme, etc ... avec le soutien de la région Languedoc-Roussillon

.

.

 

.

 

.

un article ancien à lire sur BASTAMAG :

 

Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme

17/04/2012 SOPHIE CHAPELLE

.

L’huile de palme est massivement importée en Europe. Elle sert à la composition d’aliments comme aux agrocarburants. Avec le soutien de la région Languedoc-Roussillon, une nouvelle raffinerie devrait (...)

La pollution en mer, MAERA : Midi Libre, info... (suite)

.

.

.

.

.

 

Sans réponse de la rédaction du Midi Libre (voir la note du 17/6/15 sur ce blog) j'ai cherché moi-même les informations.

et j'ai trouvé :

Compte rendu de la visite du 15 Janvier 2015 de la Station d’Epuration MAERA

extraits :

Les réseaux d'assainissement

Les eaux usées sont collectées sur le lieu de leur production pour être acheminées par un réseau de conduites vers la station d’épuration. Le réseau collecteur est dit séparatif quand il n'achemine que les eaux usées ou unitaire quand il achemine aussi les eaux pluviales. Trois bassins semi-enterrés pour un volume de 25 000 m3 permettent la régulation de ces eaux pour un débit maximum de 4 m3/s, si le débit est supérieur, après de fortes pluies par exemple, la partie supplémentaire est alors déversée directement au Lez.

Elle permet de préserver le patrimoine naturel, rivières, étangs, lagunes. En particulier elle a permis d’améliorer la qualité environnementale lagunaire.

Pour plus d’information du réseau Lagunaire : http://rsl.cepralmar.com/intro_01.html

Les micropolluants contenus dans les eaux traitées ne sont pas totalement éliminés et sont rejetés en mer, ils seront ensuite dispersés dans les eaux pour élimination. Même présents en petites quantités, les micropolluants ne sont pas exempts d'impacts environnementaux et sanitaires.

consultez :

ODAM - Gestion des eaux usées - Compte-rendu de la ... - Ouvaton

odam.ouvaton.org/articles.php?lng=fr&pg=241
 
27 févr. 2015 ... ODAM, OIDEAM, ODEMMI, Déchets, biodéchets, Agglo de ... Consultez :http:// odam.ouvaton.org/file/MAERA_RECYCLAGE_2_07_2010.pdf.

Date de création : 27/02/2015 @ 09:55

extraits :
 
 "La station d’épuration « Maera » C’est le choix d’un investissement excessif de 150 millions d’euros. A ce coût il faut ajouter les frais des raccordements de chaque ville ainsi que l’eau nécessaire pour l’étiage du Lez (eau acheté au bas Rhône), un véritable gâchis. Une « Rolls Royce » qui lui permet de polluer « écologiquement » le Lez après de forts orages et la Méditerranée en permanence jusqu’à ce jour. "...
... (le) tuyau en mer était une aberration. Il y avait bien une réhabilitation de la qualité des eaux du Lez mais à quel prix : envoyer une eau insuffisamment épurée de ses micropolluants vers le Golfe d'Aigues Mortes. Il y avait un pari : le courant Ligure devait balayer cette eau. Or, le courant Ligure balaye bien le Golfe du Lion mais ne pénêtre pas dans le Golfe d'Aigues-Mortes. D'autre part, la station d'épuration de Caen-la-Mer (Calvados) qui a une capacité équivalente à celle de Maera, rejette directement dans l'Orne, de l'eau jugée de "qualité baignade" qui a été stérilisée par des batteries de lampes UV et qui a fini d'être filtrée dans un parc végétal (roseaux, etc.). Ils ont fait l'économie des 65 millions d'euros d'un tuyau de 30 km. Le prix d'une batterie de lampes UV et d'un jardin filtrant, c'est "peanuts". On aurait eu ainsi de l'eau pour soutenir l'étiage du Lez !
La gabegie des fonds publics, à Montpellier-la-surdouée, on connaît !

20/06/2015

Le projet de ligne grande vitesse Montpellier – Perpignan : à combattre !

 communiqué : 

AGGLO THAU -

Projet de ligne grande vitesse Montpellier – Perpignan Une lourde erreur

« L’Observatoire du Pays de Thau » confirme qu’il reste très préoccupé par le projet LGV pour lequel la SNCF, le Conseil Régional et d’autres font le forcing

à lire sur : 

extraits :

« L’Observatoire du Pays de Thau » confirme qu’il reste très préoccupé par le projet LGV pour lequel la SNCF, le Conseil Régional et d’autres font le forcing.

Au demeurant, le Conseil Régional Languedoc Roussillon, à travers son représentant à la réunion récente de Poussan, a montré, à l’instar du dossier « Hinterland », qu’il avait l’art de soutenir des projets sans se soucier de l’environnement.

Les informations données par la SNCF sur le trajet sont consternantes : abimer encore un peu plus le Massif de la Gardiole, ériger un viaduc de 30 mètres de haut sur le site historique d’Issanka, passer à proximité de l’étang de Thau, zone vulnérable, s’il en est, aux herbicides épandus le long des voies, …

Oui, nous défendons fermement, sur notre coin de Languedoc, la qualité de l’eau, la faune, la flore. Pourquoi élaborer des Plans de gestion couteux quand on voit ce qu’il en advient ?

...

Et qu’on ne nous dise pas qu’il s’agit de l’intérêt général !

La cour des comptes, dans un rapport d’octobre 2014, a clairement posé ce qu’était aujourd’hui le TGV : très cher et peu cohérent. De plus, l’utilisation de cette nouvelle voie pour les marchandises parait aléatoire.

Le maillage de chemin de fer en France est sacrifié, les trains Intercités sont trop souvent supprimés. Le « tout autocar » préconisé maintenant est-il une solution sur nos routes encombrées et dangereuses ? Certainement pas.

Mais le projet TGV est effarant avec la construction de la gare de la « Mogère » à l’extérieur de Montpellier. Ainsi, par exemple, à terme, les usagers du bassin de Thau devront prendre le TER à Sète puis le tramway, de Saint Roch à la Mogère, ligne qui n’est pas encore prévue dans les cartons ! Est-il convenable de gagner un quart d’heure à Très Grande Vitesse et de perdre une heure dans la recherche du parking ? les correspondances ?

...

Et nos élus locaux ?

Ils se sont empressés (pas tous !) de donner leur accord.

Avaient-ils tout mesuré ? Sans doute pas. Certains paraissent gênés maintenant.

Ils peuvent encore se ressaisir, d’autant que la plupart ont donné leur accord sans consulter la population.

...

17/06/2015

La pollution en mer, MAERA : Midi Libre, info ou intox ?

communiqué :

copie d'un courriel envoyé à la rédaction du Midi Libre le 12 juin dernier, sans réponse à ce jour , 17 juin.

-----------------------------

À l'attention de la rédaction du Midi Libre :

 
Bonjour,
J'ai envoyé le 10 juin dernier les trois courriels ci-dessous à :
 
 
Seul Monsieur Pieyre m'a répondu à ce jour (qu'il en soit félicité), et je vous joins notre échange.
 
La raison pour laquelle je vous contacte aujourd'hui est que je ne sais toujours pas sur quoi sont basées les affirmations de pollution végétale ou animale. J'aimerais connaître les coordonnées du laboratoire ayant fait les analyses pour pouvoir les consulter.
 
Cette curiosité est motivée par le fait que je me baigne régulièrement en mer, que je constate que je ne suis pas le seul, et qu'il s'agit là d'un problème de santé publique récurrent (voir l'épisode de 2008).
 
Vous devez être conscient que la crédibilité d'un journal d'information repose sur la fiabilité de ses sources, raison pour laquelle j'espère que vous vérifiez toujours sérieusement les informations que vous publiez. Peut-être, dans le cas présent, devriez-vous enquêter sur la crédibilité des "analyses", et également sur la façon dont les pouvoirs publics et les élus des communes concernées ont réagi.
 
Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer mes salutations distinguées.
XXXX
Montpellier
 
----------------
 
courriels envoyés le 10 juin 2015 :
 
1) à : OLLIVIER LE NY : OLENY@MIDILIBRE.COM
 
Monsieur,
J'ai lu avec intérêt votre article :
Pourriez-vous m'indiquer le nom du laboratoire ayant fait les analyses mentionnées dans votre article :
 

La Grande-Motte - Midi Libre

www.midilibre.fr/herault/la-grande-motte/

Palavas : une pollution marine d'origine "végétale". Les analyses ont écarté toute nature bactériologique et la présence d'hydrocarbure. La deuxième analyse ..
 
Merci d'avance pour le renseignement.
 
Cordialement,
XXXX
Montpellier
 
-------------------
 
Madame,
J'ai lu avec intérêt votre article :
 

Palavas : une pollution marine d’origine "végétale"

Les analyses ont écarté toute nature bactériologique et la présence d’hydrocarbure. La deuxième analyse des échantillons, définitive, l’après-midi, confirme...
 
Pourriez-vous m'indiquer la source de votre information; quel laboratoire a effectué les analyses ?
Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement,
XXXX
Montpellier
 
------------------
 
 
Monsieur,
J'ai lu avec intérêt votre article :
 

Palavas : dégazage sauvage au milieu des baigneurs - Midi Libre

www.midilibre.fr/.../palavas-degazage-sauvage-au-milieu-des-baigneurs, 1168377.php

Pourriez-vous me dire ce qui a motivé votre affirmation de "dégazage" ? Y a-t-il eu une analyse faite dans un laboratoire, et si oui, lequel ?
 
Merci d'avance pour votre réponse.
 
Cordialement,
XXXX
Montpellier
---------------------
 
réponse de M. Pieyre du 10 juin :
 
Bonjour Monsieur XXXX,
Suite aux premiers événements datant du 31 mai, les témoins dont j'étais ont remarqué des plaques marron claire, huileuses. C'est pour cette raison que le mot "dégazage" a été employé plutôt que déballastage ou vidange de cales. L'information valait ce qu'elle valait, mais il était important de la diffuser en ne sous-estimant pas le problème. Je vous incite à lire les articles suite au second incident de jeudi dernier. Les différentes analyses ont montré qu'il s'agissait d'une pollution végétale ou animale, l'origine reste floue. En tout cas il n'y avait pas de traces d'hydrocarbures au moment du second incident. Cordialement.
MP
 
-----------------------
ma réponse :
 
Bonjour Monsieur Pieyre,
Merci pour votre réponse. 
 
Vous souvenez-vous de l'épisode d'août 2008 ? (voir ci-dessous). Il avait été dit aussi qu'il s'agissait de "dégazage d'un bateau". Pourtant la station d'épuration MAERA a été mise en cause par la suite.
 
Je pense que ce genre d'information doit faire l'objet d'un minimum de vérifications, dont une analyse de la qualité bactériologique de l'eau, ce qui, sauf erreur de ma part, incombe aux services de l'État (la Préfecture de l'Hérault) et aux communes concernées. Avez-vous interrogé les services compétents ? Le cas échéant, que vous ont-ils répondu ?
 
Vous écrivez : "Les différentes analyses ont montré qu'il s'agissait d'une pollution végétale ou animale". Pourriez-vous m'indiquer quel laboratoire a fait les analyses dont vous parlez ?
 
Vous devez être conscient qu'il est important pour un journal comme le Midi-Libre d'être précis dans des informations concernant la santé. Beaucoup de gens, dont de nombreux enfants, vont se baigner en mer en ce moment; beaucoup de parents s'informent des nouvelles locales grâce à votre journal.
 
Cordialement,
XXXX
 
rappel  :
  1. Pollution au large de Carnon et La Grande Motte: baignade interdite ...
  2. www.ladepeche.fr/.../469796-pollution-large-carnon-grande-motte-baignadeinterdite.html
  3. 6 août 2008 ... La baignade a été interdite mercredi sur les plages situées entre La ... 3 milles des plages et pourrait atteindre la plage du Petit Travers, entre ...
  4. Interdiction de se baigner sur les plages de la Grande-Motte - RTL
  5. www.rtl.fr/.../interdiction-de-se-baigner-sur-les-plages-de-la-grande-motte- 787582
  6. 7 août 2008 ... Interdiction de se baigner sur les plages de la Grande-Motte ... la partie exposée des plages situées entre le Petit Travers et le Grand Travers.
  7. Baignade interdite à la Grande Motte - Le Figaro
  8. www.lefigaro.fr/.../01011-20080806FILWWW00415-baignade-interdite-a-la -grande-motte.php
  9. 6 août 2008 ... La baignade a été interdite aujourd'hui sur les plages situées entre la Grande Motte ... Tout va de travers au Grand Travers et au Petit Travers.

14/06/2015

Changeons le système !

communiqué :

Pour un rassemblement citoyen | Midi-Pyrénées / Languedoc ...

mplr.rassemblementcitoyen.fr/
 
Signons et faisons signer l'appel sur www.mplr.rassemblementcitoyen.fr; Retrouvons-nous dans nos localités, nos entreprises et nos départements dès le mois ...

Appel à volontaires

Appel à volontaires. La réussite du rassemblement citoyen dépend ...

1ère Rencontre Haute-Garonne

1ère Rencontre Haute-Garonne ... une première rencontre des ...

appel régionales.indd

Signons et faisons signer l'appel sur www.mplr ...

Événements à venir

Événements à venir. Navigation par Liste d'événements.

appel pour un rassemblement ...

APPEL POUR UN RASSEMBLEMENT. CITOYEN ...

Aude

Événements à venir › Aude ... citoyenne dans l'Aude.

1ère assemblée des ...

Première assemblée des signataires audois de l'appel ...

Haute-Garonne

22 allée de Barcelone, Toulouse, Haute-Garonne 31000 ...

Les signataires

Les signataires .... Claude MASSOL, 81, Militant et élu PCF ...

Rencontre citoyenne dans le ...

Rencontre citoyenne dans le Gard ... h 00 min; Catégorie de l ...

04/06/2015

Journée du 13 juin à Montpellier

communiqué :

Journée du 13 juin.

L’appel « Chantiers d’espoir » de janvier 2015, a été signé nationalement (entre autres) par Gérard Aschiéri (syndicaliste), Clémentine Autain (Ensemble), Emmanuelle Cosse (EELV), Annick Coupé (Syndicaliste), Roland Gori (Psychanalyste), Jean-Pierre Guédiguian (Cinéaste), Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon (PG), Suzan Georges (essayiste), Aurélie Trouvé (Attac).

Ils proposent de susciter partout en France des rencontres-échange, pour tracer « un chemin dans lequel le progrès humain sera possible pour nous et pour les générations futures. »

Nous pensons, disent-ils « que le temps est venu que les hommes et les femmes de bonne volonté, convaincus qu’il est possible et nécessaire de changer le réel, prennent la parole ». L’objectif étant « de mettre en mouvement nos concitoyens » pour dessiner « les mesures urgentes de transformation sociale et écologique que mettrait en œuvre un gouvernement qui ne renonce pas face à la finance. »

 

Montpellier, ce 13 juin, de 9h à 19h, se tiendra, à la Salle Pagezy (ancienne mairie de Montpellier), une première rencontre « Chantiers de l’espoir dans l’Hérault »

- La matinée sera organisée autour de la thématique démocratie, avec en particulier la présence de Dominique Rousseau, professeur de Droit Constitutionnel à l’Université Paris1 Panthéon Sorbonne, qui propose de « Radicaliser la Démocratie » dans son récent ouvrage qui parle de refondation nécessaire.

Le débat largement ouvert sera assurément stimulant.

- L’après-midi (un repas sur place est prévu) un travail en ateliers se déroulera autour de 5 thématiques :

Services publics : défendre, créer, reconquérir.

Agro-alimentation : changer l’agriculture, problèmes du foncier et aménagement du territoire.

Comment sortir des politiques austéritaires ?

Médias, droit à l’information, réseaux sociaux.

Mixité sociale et ghettoïsation, quartiers, école.

Un échange collectif clôturera la journée (16h-18h) :

- Que faut-il changer aujourd’hui ?

- Quelles urgences politiques, sociales, écologiques ?

- Quel projet émancipateur de transformation sociale ?

Pollution en mer : MAERA en cause

Ce matin entre Carnon et la Grande Motte, des bulles visqueuses partout en mer !

communiqué d'Eau secours 34

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/2015/06/04/evacuation-d-une-plage-de-palavas-cause-d-une-pollution-739221.html

Evacuation d'une plage de Palavas à cause d'une pollution

Une plage de Palavas, près de Montpellier, a été évacuée ce jeudi matin, en raison d'une pollution dont la nature exacte n'est pas déterminée, a-t-on appris auprès des pompiers. Selon la préfecture maritime, il pourrait s'agir d'un rejet de l'émissaire en mer de la station d'épuration Maera.

Plusieurs nappes d'un produit blanc et visqueux avec des matières fécales ont touché des plages de la rive droite de la cité balnéaire de l'Hérault, ont indiqué les pompiers, précisant que dès dimanche cette pollution, constituée de nappes de 10m sur 3m, avait été repérée au large de Palavas sur une étendue d'un kilomètre.

 

Le plan communal de sauvegarde par la mairie a été enclenché et un arrêté municipal a été pris pour interdire la plage jusqu'à vendredi, a précisé le chef de la police municipale de Palavas.

 

Même si l'hypothèse d'un rejet de l'émissaire de la station d'épuration de Montpellier métropole est privilégié, il débouche à 11 kilomètres au large du golfe de Palavas, les douanes sont sur place, des recherches ont été entreprises pour déterminer si un navire n'était pas à l'origine de cette pollution.

Des analyses vont être effectuées pour en déterminer la nature exacte, ont ajouté les pompiers.

 

A Villeneuve-lès-Maguelone, commune voisine, pour l'instant non touchée, "on reste attentif" mais "aucune interdiction n'a été prise", a assuré le directeur général des services Philippe Gabaudan.

03/06/2015

Informations locales - première semaine de juin

communiqué :

En quelques jours, près de 400 personnes ont déjà signé l’Appel pour une liste de rassemblement de la gauche radicale et de l'écologie politique, en Languedoc Roussillon et Midi Pyrénées.

Vous pouvez signer i ci

 

ACTUALITES NATIONALES ET INTERNATIONALES : ici

 

ACTUALITES LOCALES ET REGIONALES

 

La disparition des terres agricoles ça suffit !

non.JPG

Dans le Montpelliérain, la bétonisation au détriment des terres agricoles s'accélère. Le doublement de l'A9, le projet absurde d'une deuxième gare TGV à la Mogère, les nouveaux quartiers ( OZ) détruisent la ceinture verte au Sud de Montpellier. Aujourd'hui avec les projets du Caylus à Castelnau, de la colline des Cévennes dans Montpellier, du complexe commercial Oxylane/décathlon au Nord , sur la commune de St Clément,  on assiste à une accélération de la destruction de terres fertiles. Il faudrait  au contraire les  préserver pour une production agricole de qualité et de proximité. faisons le point sur les projets en cours... ...

 Lire la suite



Montpellier Conférence de presse contre le projet Oxylane

article_la_marseillaise.jpg

L'Hérault du Jour et Midi Libre ont rendu compte de la conférence de presse des associations mobilisées contre le projet Oxylane-Décathlon au nord de Montpellier. Une mobilisation est prévue samedi 6 juin ...

 Lire la suite



Montpellier : soutien à BDS, non à la "Journée de Jerusalem"

affiche-journecc81e-de-jecc81rusalem-1.jpg

Montpellier. La LICRA mène campagne contre le comité BDSFrance34 et a organisé un rassemblement le samedi 30 mai pour demander l’interdiction de l’expression du comité BDS  (stand sur la Comédie le samedi, appel à manifestation…). Cette agitation se produit au moment où le comité BDS France 34 et ses partenaires se mobilisent contre la journée sioniste dite « de Jérusalem » du 7 juin. ...

 Lire la suite



Montpellier Celleneuve. Solidarité avec Zohra et Bachir

pique_nique_soutien.jpg

Les habitants du quartier de Celleneuve à Montpellier, les parents d’élèves de l’école Pape Carpentier, le Réseau Education Sans Frontières, d’autres associations de soutien, ses proches, ses voisins, ses amis, tous se mobilisent contre la menace d'expulsion injuste qui vise Fatima Zohra et son fils de 5 ans Bachir.  Ils vous invitent à participer au pique-nique de solidarité vendredi 5 juin à partir de 18h au parc Dioscoride de Celleneuveet à signer la pétition de soutien qui sera adressée au Préfet de l'Hérault ...

 Lire la suite



Régionales 2015. Déclaration du Front de Gauche de l'Aude

Les organisations du Front de Gauche de l'Aude (Ensemble, PCF, Parti de Gauche), se sont réunies le 28 mai 2015 à propos des prochaines élections régionales. ...

 Lire la suite



Rencontre régionale entre Ensemble ! et le PCF

PCF.jpeg

Une rencontre entre Ensemble ! et le PCF  de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées a eu lieu Toulouse. Relevé de conclusion ci dessous ...

 Lire la suite



L'Amap du Lamalou : un projet agricole exemplaire

IMG_20150529_191844.jpg

L'association pour le maintien de l'agriculture paysanne du Lamalou : 10 ans de lien entre la ville et la campagne, 10 ans d'un travail quotidien pour produire des légumes sains et frais. L'Amap du Lamalou est la plus ancienne en activité de Montpellier. Crée en 2004 par un groupe de  consomm'acteurs montpelliérains et Stéphane Pétrimaux, agriculteur bio au Mas de Londres. La distribution des paniers a lieu le vendredi à 19h sous l’aqueduc des Arceaux. La réussite de Stéphane a inspiré 2 autres agriculteurs qui se sont greffés à l'Amap légumes, un producteur de fromage et yaourts de chèvre (éleveur dans les Cévennes) et un boulanger (qui produit lui-même son blé bio). C'est maintenant une offre de « petit marché » pour les consomm'acteurs. ...

 Lire la suite



Mobilis ation samedi 6 juin contre le projet de Décathlon au nord de Montpellier

20150328_131912.jpg

La commission nationale d'aménagement commercial a validé le 21 mai  le  projet de Decathlon sur 24 ha. Montpellier  détient le record des grandes surfaces commerciales. Décathlon 5000m2, Truffaut 8000m2 ...  des  aménagements routiers, des parkings... C'est toujours plus de béton, de voitures,  de pollution de l'air, de l’eau (sources ) et  plus de risques d'inondations  par l'imperméabilisation des sols.L’annonce de 200  créations d’emploi  est un leurre ! Ce seront essentiellement des transferts, et combien d’emplois détruits dans les commerces de proximité ? Mobilisons nous le samedi 6 juin à l’appel du collectif Oxygène.  ...

 Lire la suite

01/06/2015

Info pour les contribuables que nous sommes

Baisser les dépenses publiques, oui, mais pas n'importe lesquelles ! Pas les services publics (santé, éducation, transports, culture ...).

Baisser les indemnités des élus professionnels (TOUS: députés, sénateurs, élus locaux ...), OUI

diminuer le clientélisme politique et les emplois de complaisance, OUI

Interpellez donc "Contribuables Associés".

communiqué :

Pendant deux mois et demi, entre le 26 avril et le 14 juillet 2015, Contribuables Associés parcourt les routes de France pour informer et mobiliser le plus largement possible sur la nécessité de baisser les dépenses publiques.

C'est aussi l'occasion d'interroger l'ensemble de nos concitoyens avec notre grande campagne nationale : le Référendum national sur les dépenses publiques.

Notre grand bus rouge "Trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts" s'arrêtera dans plus de cinquante villes au total.

Nous serons chez vous cette semaine !

Dans la journée vous pourrez nous voir dans les rues de la ville, distribuant des tracts et discutant avec les passants qui seront invités à participer au Référendum. 

Vous êtes tous invités à nous rejoindre, venez nombreux avec vos amis et voisins !

Si vous souhaitez nous aider dans l'organisation, merci de nous envoyer un email à tourdefrance@contribuables.org.

Voici les points de rendez-vous de la semaine :

- 2 juin : MONTPELLIER. 
Rendez-vous à partir de 12h place de la Comédie.

- 3 juin : CARCASSONNE.
Rendez-vous à partir de 12h Place Carnot devant la fontaine.
Une Réunion publique aura lieu de 18h à 19h30 à l'adresse suivante :

Foyer d'Education Populaire Grezes-Herminis, hameau Herminis, 11 000 Carcassonne

Cette réunion publique sera animée par Eudes Baufreton, délégué général de Contribuables Associés, et Daniel Baqué, président de l'association Défense des Contribuables Audois. 

Merci de nous informer de votre venue en envoyant un mail à tourdefrance@contribuables.org.

- 4 juin : TOULOUSE.

Rendez-vous à partir de 12h Place du Capitole à l'angle avec la rue du Taur.

- 5 juin : PAU.
Rendez-vous à partir de 12h Place Georges Clemenceau, devant la fontaine.

- 6 juin : BAYONNE.
Rendez-vous à partir de 12h Place de l'Hôtel de Ville.

Pour joindre l'équipe sur place :
Eudes Baufreton 06 77 34 90 96
François Minjacq 06 14 64 06 31
Samuel Lafont 06 30 69 98 33

Cliquez ici pour voir les photos des premières étapes parcourues.

Cliquez ici pour télécharger le dossier de presse du Tour de France, et n'hésitez pas à le diffuser autour de vous.

Pour voir les photos et accéder aux dernières nouvelles concernant le Tour de France, rendez-vous sur notre site www.contribuables.org ou sur les réseaux sociaux pour de l'information en temps réel : Facebook et Twitter.

Si vous ne pouvez nous aider physiquement, vous pouvez aussi soutenir l'opération par un don sur notre site.

Merci beaucoup, d'avance pour votre aide et votre soutien !

Bien cordialement,

Eudes Baufreton
Délégué général de Contribuables Associés